La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

Contact

La carotte joyeuse

819 293-6544

info@carottejoyeuse.ca

525 Route du Port

Nicolet (Québec) J3T 1W3

 

Suivez-nous sur

Facebook!

 

 

La petite histoire de La carotte joyeuse

La carotte joyeuse est gérée par la Corporation de développement communautaire (CDC) Nicolet-Yamaska et est née de besoins du milieu en lien avec le gaspillage alimentaire et de l’insécurité alimentaire. Grâce à la vision et l’expertise apportées par les différents partenaires impliqués, La carotte joyeuse vise à la fois l’amélioration de la sécurité alimentaire et le développement de l’employabilité.

 

Printemps 2012

 

Le milieu communautaire de la MRC de Nicolet-Yamaska a été interpellé par le projet « Accès Bouffe santé! » du Développement bioalimentaire Centre-du-Québec. Un producteur maraîcher de la région était intéressé à donner des carottes déclassées aux organismes en sécurité alimentaire. Malheureusement, le manque de main-d’œuvre, de transport, d’espace de transformation et de temps a fait en sorte que le projet a dû être mis de côté.

 

Automne 2012

Cet événement est revenu dans les discussions lors d’une rencontre du Carrefour santé, économie sociale et communautaire du Centre local de développement (CLD) de la MRC Nicolet-Yamaska. Le Carrefour Jeunesse-Emploi (CJE) du comté Nicolet-Yamaska et MRC Bécancour a alors évoqué le manque de plateaux de travail pour les jeunes. L’idée d’arrimer le manque de main-d’œuvre pour la transformation alimentaire des légumes déclassés à la création d’un plateau de travail a germé. Il faut ajouter à cela que sur le territoire de la MRC de Nicolet-Yamaska se trouve une infrastructure exceptionnelle pour la transformation alimentaire, soit le Centre d’innovation en transformation agroalimentaire de Nicolet (CITAN). Celle-ci pouvait offrir l'opportunité d'accueillir les futurs travailleurs. Suite à cette discussion, il fût décidé de former le comité La carotte joyeuse.

 

Automne 2013

Une chargée de projet a pu être engagée afin de concrétiser l'idée. Le travail de concertation a alors été accentué.

 

Le projet de La carotte joyeuse permet de créer un effet de synergie dans le milieu. Il permet de créer un arrimage entre les producteurs et transformateurs locaux et les organismes communautaires dans le but d'offrir plus de denrées aux personnes vivant en situation de pauvreté. Elle amène des partenaires de différents milieux et qui sont peu  habitués de travailler ensemble, à collaborer et à mettre en commun leur expertise vers un but commun.

 

Été 2014

Un plateau de travail pilote d’une durée de 6 semaines a vu le jour. Quatre participants ont fait le plateau de travail. Ils étaient en ateliers socioprofessionnels à raison de deux jours par semaine et en transformation alimentaire deux jours par semaine.Suite au plateau de travail deux participantes ont intégré le marché de l’emploi alors que les deux autres participants ont poursuivis leur cheminement au sein de différents programmes d’employabilité. Deux organismes communautaires œuvrant en sécurité alimentaire ont pu bénéficier d’un don d’aliments transformés par les participants dans le cadre du plateau de travail pilote.

 

Automne 2014

À l’automne 2014, nous avons débuté nos premiers plateaux avec deux types de clientèles différentes, soit: plateau de travail scolaire et plateau de travail adulte.

 

Les plateaux de travail scolaire

Automne 2014
C'est la première entente signée avec la Commission scolaire de la Riveraine pour accueillir des étudiants en formation préparatoire au travail (FPT) en stage à La carotte joyeuse. Le premier plateau de travail scolaire
comprenait deux groupes de huit étudiants qui, durant toute l'année scolaire (35 semaines), venaient à raison d'une journée par semaine par groupe afin de vivre un stage en cuisine pour apprendre les règles de base en
transformation alimentaire et acquérir des connaissances et des compétences en cuisine. Les plateaux de travail scolaire


Automne 2015
C'est la deuxième entente de service signée pour accueillir deux groupes de 8 élèves (total de 16 élèves) pour une
période de 37 semaines, à raison d'une journée/semaine par groupe.


Automne 2016
C'est la troisième entente de signée sous les mêmes conditions que l'année précédente.


Automne 2017
C’est la quatrième entente signée pour accueillir 25 étudiants divisés en trois groupes sur une période de 39 semaines, à raison d’une journée/semaine par groupe.

 

Automne 2018
L’entente de service a été mis sur la glace pour la période scolaire 2018-2019.


Automne 2019
C’est la cinquième entente signée pour deux groupes de 8 étudiants chacun qui viennent en alternance aux deux semaines sur une période de 39 semaines. Par contre, en mars 2020, avec l'arrivée de la pandémie, les plateaux de travail scolaire ont été mis sur la glace le temps de la crise.


Donc, depuis le début des plateaux de travail scolaire, La carotte joyeuse a accueilli en tout 11 groupes et  accompagné 89 étudiants sur des périodes variant de 35 à 39 semaines.

 

Les plateaux de travail adulte

Le plateau de travail adulte s’adresse aux personnes de 16 ans et plus ayant des difficultés à l’emploi et souhaitant développer des aptitudes et des compétences au niveau de la transformation alimentaire. Différents volets sont abordés tout au long de chaque plateau de travail :

  • Transformation alimentaire,
  • Ateliers socioprofessionnels,
  • Formations et ateliers spécialisés,
  • Ateliers de saines habitudes de vie
  • Visites d’entreprises et d’organismes communautaires.

À partir de l’automne 2015, grâce à une collaboration accrue avec la Commission scolaire de la Riveraine, La carotte

joyeuse a été en mesure d’ajouter un sixième volet à sa programmation avec:

  • Des ateliers de mathématique (mesures et quantités),
  • Français (lexique en cuisine),
  • Caisse enregistreuse,
  • Service à la clientèle,
  • Informatique et
  • Secourisme en milieu de travail.

 

Voici la liste des plateaux de travail adulte que La carotte joyeuse a mis sur pied :

Automne 2014
1er plateau de travail d’une durée de 12 semaines avec 6 participants.


Hiver 2015
2e plateau de travail d’une durée de 10 semaines avec 7 participants.


Été 2015
3e plateau de travail d’une durée de 8 semaines avec 9 participants.


Automne 2015
4e plateau de travail d’une durée de 10 semaines avec 6 participants.


Hiver 2016
5e plateau de travail d’une durée de 10 semaines avec 8 participants.


Été 2016
6e plateau de travail d’une durée de10 semaines avec 8 participants.


Automne 2016
7e plateau de travail d’une durée de 15 semaines avec 8 participants.


Hiver 2017
8e plateau de travail d’une durée de 15 semaines avec 6 participants.


Automne 2018
9e plateau de travail d’une durée de 11 semaines avec 5 participants.

 

Hiver 2020

Un 10e plateau devait avoir lieu, mais suite à la pandémie, le plateau de travail adulte à dû être annulé.

 

Donc, en tout, La carotte joyeuse a mis sur pied 9 plateaux de travail et a accompagné 63 participants dans leur cheminement personnel et professionnel (sans compter le plateau pilote avec ses 4 participants). La durée des plateaux a varié de 8 semaines à 15 semaines. 

 

Le plateau de travail adulte est celui qui a vécu le plus de modifications au cours des années. Ces modifications ont été faites suite aux évaluations finales des participants. Ces changements de fréquence et de durée ont apporté des modifications dans le nombre et la diversification des ateliers (ateliers socioprofessionnels, formations générales, visites d’entreprises et de groupes communautaires). La carotte joyeuse a toujours été soucieuse des besoins des participant.e.s et les choix d’ateliers ont toujours été modulés de façon à bien répondre à ces besoins. De plus, comme le financement n’a pas toujours été au rendez-vous, le plateau de travail adulte a dû être mis sur la glace à quelques reprises (automne 2017, hiver 2018, hiver 2019 et automne 2019).

 

En janvier 2016

La Corporation de développement communautaire (CDC) Nicolet-Yamaska signe une entente avec la Ville de Nicolet pour la gestion du CITAN. La gestion de l’immeuble où se produit la transformation alimentaire est donc gérée de manière à optimiser le projet.

 

Hiver - printemps 2019
La carotte joyeuse a ouvert la porte aux groupes bénévoles de la communauté et aux groupes communautaires de la région. En tout, 6 groupes sont venus cuisiner, pour un total de 101 participations en 14 journées de  transformation sur 10 semaines. 

 

Automne 2019- hiver 2020

La carotte joyeuse a poursuivit ses activités avec des groupes bénévoles de la communauté et groupes communautaires de la région. Elle a accueilli 4 groupes (communautaires et/ou issus de la communauté) ainsi que 5 personnes seules en cuisine, pour un total de 112 participations en 25 journées de transformation auprès de 27 personnes différentes. Ces bénévoles, issus de milieux vulnérables, ont pu développer leurs habiletés en cuisine tout en se familiarisant avec des techniques de transformation alimentaire saines et économiques.

Il y a aussi reprise des plateaux scolaires. Une journée/semaine, La carotte joyeuse a accueilli, en alternance, 2 groupes de 8 élèves en formation préparatoire au travail (FPT) de l'école secondaire La Découverte de St-Léonard d'Aston. Le parcours des élèves au sein du plateau de travail leur a permis d’acquérir diverses connaissances et compétences transférables en emploi au niveau de la transformation alimentaire.

Dès le début de l'année 2020, La carotte joyeuse reçoit du financement des Alliances pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale lui permettant de reprendre, entre autre, ses plateaux de travail adultes. Un nouveau plateau de travail adulte devait avoir lieu à la mi-mars, mais a dû être annulé à cause de la pandémie. 

 

Hiver 2020 (Covid-19)

La pandémie qui a débuté en plein mois de mars a forcé la modification de plusieurs des activités de La carotte joyeuse:

  • Annulation du plateau de travail adulte.
  • Arrêt du plateau scolaire.
  • Réduction au minimum des bénévoles en cuisine.
  • Production massive de plats cuisinés pour répondre aux besoins d'aide alimentaire en augmentation dans les différents organismes en sécurité alimentaire (dépannages et comptoirs alimentaire).
  • Mise en place de règles sanitaires plus strictes et intensives.

 

 Pour faire face à la demande grandissante des besoins alimentaires, La carotte joyeuse a multiplié ses efforts pour augmenter sa production de plats transformer afin de venir bonifier l'offre alimentaire offerte dans les organisme en sécurité alimentaire de la MRC Nicolet-Yamaska (comptoirs alimentaire et centres de dépannage alimentaire). C'est près de 4600 kg d'aliments qui ont été redistribués dans les différents comptoirs alimentaires et centres de dépannage de la MRC (Centre d'action bénévole de Nicolet, Centre d'action bénévole du Lac St-Pierre, Ludolettre et La Ressource Aide-Alimentaire).